Divers

Que savoir sur la leishmaniose

La leishmaniose est une maladie infectieuse qui fait souffrir. Ce mal est répandu par une mouche dite phlébotomes. Cet article vous permettra de découvrir l’ensemble des ramifications de ce mal.

Quels sont les différents dérivés de ce mal

Le parasite leishmania se transmet à travers la piqûre de la mouche de sable. Ce dernier crée différents dommages à l’organisation et détruit la peau. On parle souvent du Leishmaniose viscérale, Leishmaniose cutanée et Leishmaniose cutanéomuqueuse. Chacune de ces spécificités représente une atteinte particulière du corps par ce ver. La Leishmaniose viscérale touche beaucoup plus les organes internes du corps. Elle est la forme la plus grave du mal et son diagnostic n’est pas tout de suite évident. Beaucoup de porteurs de ce gène se plaignent de simples de douleurs et maigris beaucoup.
Par la suite, on remarque une inflation de la rate ou du foie. Elle conduit à une mort certaine sans prise en charge effective. La Leishmaniose cutanéomuqueuse quant à elle, est une atteinte de la muqueuse nasale. Non traitée, elle étend très rapidement aux autres muqueuses et détruit progressivement le visage du malade. Les personnes qui en souffrent sont rejetées par leurs proches et vivent souvent exclues avec la douleur. Par rapport à la leishmaniose cutanée, elles sont des atteintes de la peau avec formation de plaie. Ces derniers apparaissent progressivement des jours après l’exposition à la bactérie. Ces plaies sont recouvertes de croûte et leurs bords sont surélevés. Il est très difficile de guérir de ce mal sans traitement médical.

Les traitements disponibles pour cette maladie

Des traitements sont disponibles pour diminuer la douleur au niveau des patients. Les injections sont faites sur plusieurs doses. Tous les malades ne suivent pas le traitement jusqu’au bout. Cela est dû à la forte douleur ressentie pendant les injections et le découragement dû à la non-guérison observée chez certaines personnes. Les injections sont composées d’antiparasitaire, antifongique, antibiotique. Des anti-inflammatoires et médicaments topiques antitumoral fond partis aussi du traitement. Un traitement sur mesure est appliqué à chaque type de variante de cette maladie. Des moyens de prévention sont mis en œuvre pour lutter efficacement contre la leishmaniose.