Divers

Covid 19: 14 jours en isolement à l'hôtel obligatoire

Ottawa a reçu l'ordre du premier ministre québécois François Legault d'imposer une quarantaine obligatoire à l’hôtel à tous les voyageurs. Un couple Canadienne raconte comment elles ont vécu leurs temps d'isolement avant d’avoir le droit d’entrer au pays.

Des mesures strictes

La Nouvelle-Zélande et l’Australie ont imposé des mesures très strictes aux voyageurs depuis le leur stratégie a fonctionné. La Nouvelle-Zélande n’a pas recensé plus de 30 cas par jour depuis le mois d’avril dernier. Pour endiguer une vague de cas (entre 200 et 400 par jour) en juillet et en août, l’Australie a imposé un couvre-feu strict – dont l’interdiction de circuler à plus de 5 km deson domicile – et resserré ses mesures pour les voyageurs. Depuis octobre, le pays recense moins de 25 cas quotidiens.
La Québécoise Mariève Tanguay Lessard a atterri en Australie cette semaine, et la Britanno-Colombienne Kristina Jenei est arrivée début janvier en Nouvelle-Zélande. Or, avant de pouvoir fouler le sol australien ou néo-zélandais, une quarantaine de deux semaines dans une chambre d’hôtel est obligatoire.

L'expérience de Kristina

Kristina Jenei et son conjoint néo-zélandais ont choisi d’aller à Melbourne pour aider des membres de leur famille aux prises avec des soucis de santé. À l'arrivée, les voyageurs sont accueillis directement dans l’avion par des employés de la santé publique, puis escortés jusqu’à un autobus et, finalement, à l’hôtel qui leur a été assigné.
À l’aéroport, ils ont gardé les gens de notre vol dans une bulle. Une personne de notre groupe devait aller aux toilettes et un agent d’immigration a dû l’escorter, raconte Kristina, qui ajoute que l'aéroport d'Auckland était quasiment désert. Puis les personnes qui souhaitent y entrer doivent également s'inscrire auprès du gouvernement pour effectuer leur quarantaine de 14 jours et passer un test avant leur départ. Il y a beaucoup d’étapes et de papiers à remplir avant de rentrer au pays. Je suis certaine que ça dissuade certaines personnes de voyager.