Divers

Les douleurs abdominales : lesquelles sont mortelles ?

L’abdomen comporte beaucoup d’organes indispensables pour notre organisme. Les problèmes liés à ces organes vitaux peuvent rapidement conduire à la mort. Un diagnostic précoce permet de sauver des vies en appliquant le traitement adéquat.

Les causes des douleurs abdominales

Les douleurs peuvent être causées par des constipations, les spasmes d’origine musculaire et autres. Les ulcères sont des causes de douleurs aiguës de l’abdomen. Cette dernière peut être mortelle si elle n’est pas bien traitée. L’appendicite, les grossesses extra-utérines ou les cancers affectent le bon fonctionnement de l’organisme. Des douleurs et malaises ne cessent de tourmenter les malades. Il y a également les différents calculs qui peuvent ce cancérisés et donner la mort.
Il est question des calculs biliaires et rénaux. Les coliques néphrétiques, inflammation du pancréas, du foie, la péritonite et autres sont tous concernés. Chez les enfants, l’intoxication alimentaire est une cause de douleurs abdominales. La mort peut survenir si un traitement adéquat n’est pas appliqué. Il y a aussi l’adénite mésentérique, les hernies, la maladie de Crohn et rectocolite sont aussi très graves.

Les complications des lésions abdominales sont des causes fréquentes de décès

Les petits chocs et accidents qui touchent l’abdomen peuvent créer des lésions modérée ou grave. En général, les lésions sont classées en deux groupes. Il s’agit des traumatismes contondants et des traumatismes pénétrants. Les traumatismes contondants touchent souvent la rate et le foie. Ils sont dus à des petits chocs de l’abdomen à des objets ou des chutes. Les légions pénétrantes sont liées au choc coupant visible ou non. Ils sont causés par les armes à feu, des couteaux ou autre.
Lorsque des complications arrivent à la suite de la prise en charge, le patient peut mourir dans les minutes qui suivent. L’une des complications les plus rencontrées est la rupture d’un hématome. Sur un lieu d’accident par exemple, cette dernière peut causer la mort du blessé avant même l’arrivée des secours en cas de faux mouvement. S’il s’agit d’hématome intestinal, au fil du temps elle peut causer une occlusion intestinale. Le syndrome de compartiment abdominal est dû à un gonflement des organes dans l’abdomen. Ces derniers augmentent très rapidement les pronostics vitaux et peuvent causer la mort.