Divers

Les bailleurs de fonds de la recherche et de la production des vaccins anti-covid

C’est pour une première fois dans l’histoire de l’industrie pharmaceutique que l’on assiste à une telle célérité dans la découverte de vaccin. C’est un exploit scientifique qui a été possible grâce à d’importantes sources de financement qu’il convient de connaître.

Les États-Unis : plus gros bailleurs de fonds pour la recherche de vaccin contre le C0VID-19


Les États-Unis caracolent en tête des bailleurs de fonds dans cette lutte contre la crise sanitaire du coronavirus. A l’aide du programme dénommé « Warp Speed » initié par Trump , l’État américain a investi près de 11 milliards de dollars d’une part dans le développement de vaccin et d’autre part dans la précommande des doses de vaccins fabriqués.
La firme pharmaceutique Moderna, à l’annonce de son vaccin qui serait plus efficace que celui de Pfizer, cette dernière a reçu une enveloppe financière de 2,5 milliards de dollars de la part du gouvernement américain. Cette somme est destinée à subventionner les tests cliniques ainsi que la production de 100 millions de doses.
L’État américain a également octroyé une somme de 1,6 milliard de dollars à Novavax pour l’achat de 100 millions de doses. De même, les États-Unis ont accordé 1,2 milliard de dollars pour AstraZeneca et l’université d’Oxford pour une réservation de 300 millions de doses.

La Commission européenne : bailleur de la recherche et de la production de vaccins anti-COVID-19 en Europe


Selon l’AFP, la Commission européenne a commandé chez Moderna, AstraZeneca, Sanofi, Pfizer-BioNtech et CureVac respectivement des doses de 160 millions, 400 millions, 300 millions, 300 millions , 405 millions.
L’Union européenne pour le moment a investi à peu près 2 milliards d’euros dans les précommandes de doses de vaccins. Même si de façon spécifique on n’en sait pas davantage sur l’allocation faite à chaque laboratoire, il est à prévoir une hausse du montant d’investissement. De toute façon l’Union européenne n’avait encore jamais déboursé une telle somme d’argent.

Les donateurs privés à la rescousse des pays moins avancés


Pour l’achat de doses de vaccins pour les pays pauvres, le réseau social Tik Tok a octroyé 10 millions de dollars dans covax qui est le système en charge de la gestion de l’achat et de la distribution des vaccins dans les pays moins avancés. Il faut noter aussi que la Fondation Bill et Melinda Gates ont également investi 150 millions de dollars dans le covax.