Découvrez les impacts des Bitcoins sur les impots

Le bitcoin demeure un système de payement très fiable de l'époque. Ce système n'est pas contrôlé par une autorité gouvernementale centralisée à l'exemple des autres devises. Grâce à ses mesures de cryptage et de sécurité bien intégrées, il est devenu une cryptomonnaie populaire pour les transferts et les payements en ligne. Bitcoin retient à présent l'attention de nombreux technophiles et anticonformistes.

Les échanges via les devises virtuelles

Les transactions effectuées via les bitcoins sont généralement couvertes par certaines dispositions du code des impôts qui régissent les échanges et le commerce. En se basant sur ces dispositions, les utilisateurs devront présenter toutes les dépenses et tous les revenus quand bien même le montant en espèce était lié à une transaction.

  • Étude de cas
    Par exemple, si un client exploite un restaurant et accepte des œufs, de bitcoin ou un autre forme d'échange pour fournir des gâteaux, il doit déclarer ces opérations dans ses déclarations de revenus. Parce que ce dernier ne peut pas déclarer d'œufs ou de bitcoins dans sa déclaration. Ainsi, il est tenu déclarer la valeur monétaire typique qu'il aurait normalement demandée pour les services.
    Si le gérant du restaurant fait habituellement une facture de 200 $ par semaine pour les services d'approvisionnement de gâteau, il doit confirmer ces 200 $ comme revenu dans sa déclaration même s'il a accepté différents moyens de paiement.

Le bitcoin pour les entreprises

Si les chefs d'entreprises utilisent les bitcoins dans l'exploitation de leurs activités d'entreprise, ils sont responsables de la demande des acquisitions à prix d'argent et des paiements dans leurs déclarations de revenus. Pour donner des montants en euro à ces opérations, ils doivent utiliser le taux de change exact existant entre l'euro et la monnaie virtuelle le jour de la transaction.

  • Étude de cas
    Si par exemple, un chef achète des stocks pour son entreprise avec des bitcoins et que le montant est de 3 bitcoins, ce dernier doit trouver le taux de change du jour de l'achat. De même, s'il paye un salarié en bitcoin, il doit convertir le paiement en euro au taux de change.

Avec la baisse actuelle de la valeur du bitcoin, les utilisateurs doivent consulter leur comptable pour ne pas être victime de mauvaises surprises, car les conséquences fiscales des bitcoins et autres monnaies électroniques peuvent être impactés de la manière dont ils ont été acquis et utilisés.