Divers

Bitcoin : une montée qui appelle à la vigilance

Au terme de l’année 2020 le plus célèbre des crypto monnaies actives a connu une ascension fulgurante. Mais cette ascension ne doit pas faire perdre aux adeptes de la monnaie électronique la notion de prudence étant donné que cette plateforme numérique de monnaie n’est pas régulée et qu’elle est aussi exposée à une forte volatilité et à l’arnaque.

Une envolée spectaculaire

S’il y a un marché boursier qui a connu un succès retentissant au cours de cette période marquée par la pandémie du Covid-19, c’est bien celui des cryptomonnaies. Son actif est très progressé. En effet, au cours de l’année 2020, elle a connu une montée de 200℅. C’est sa plus puissante montée depuis sa création à l’instar de celle qu’elle a connu en décembre 2017. Actuellement sa valeur dépasse les 22.000 dollars dépassant ainsi le seuil des 12.823 dollars soit une progression de 70℅ dans l’intervalle de deux mois.

Une volatilité remarquée

Il faut noter que déjà au début de l’année 2020, le bitcoin était déjà dans une nette progression mais force a été de constater que les cours de ce dernier se sont envolés ce qui a poussé certains service internationaux de payement en ligne tel que PayPal a lancé un produit d’achat et de vente à travers cette plateforme électronique. Cette situation doit mettre la puce à l’oreille de tous ceux qui possèdent des actifs.

Un appel à la vigilance

Face à l’instabilité et la volatilité du Bitcoin, des institutions internationales financières à l’exemple de la Banque de France ou encore l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) continuent d’attirer l’attention des uns et des autres sur le risque que peut présenter ces cryptomonnaies. Parlant de volatilité, l’année 2017 a présenté un cas bien illustratif. En effet à l’entame de l’année 2017, le bitcoin a atteint une valeur de 998 dollars et a fait une monté progressive vers 19.114 dollars en décembre avant de connaître une chute de 4.000 dollars. Il urge donc de rester éveiller et d’être prudent dans ses investissements.