Divers

Afrique : le trading en pleine expansion

Depuis l’avènement du numérique, les africains en particulier les jeunes ont découvert une nouvelle manière d’investir et de se faire de l’argent. Bien qu’existant depuis des lustres, le trading n’a plus trop de secrets pour les jeunes africains en quête d’indépendance financière. Faisons un saut dans l’univers du trading africain à l’ère du numérique ?

Le trading : qu’est-ce que c’est ?

D’abord, il faut noter que le mot ‘’Trading’’ est étymologiquement un anglicisme qui est fréquemment utilisé par les français pour parler des toutes les opérations d’achats et de ventes sur ce que l’on appelle ‘’les marchés financiers’’. Ceux qui exercent de telles activités se font communément appeler ‘’traders’’. Ces opérations se font dans des salles ou encore dans les institutions financières. Mais aujourd’hui avec l’avènement du numérique, plus besoin d’appartenir à un marché ou à une institution financière pour exercer indépendamment.

Le trading indépendant

Beaucoup de jeunes en Afrique ont commencé à se tourner vers les plateformes qui offrent des taux d’intérêts considérables. C’est dans cette démarche que bon nombre d’entre eux ont découvert le trading. Bien complexe qu’il soit, les jeunes n’hésitent pas à vite prendre connaissance et à s’accommoder. Le trading s’est tellement répandu dernièrement au point d’être enseigné dans les écoles de commerce. Sa pratique requiert une formation de base qui n’est toujours pas à la portée de toutes les bourses. Pour maîtriser les rouages du trading, un formateur peut exiger 100$ voire 150$. Malgré le coût élevé de cette formation, les jeunes mènent toutes les gymnastiques possibles pour se l’offrir. Des tutoriels disponibles sur le net aident aussi les débutants à s’informer de la chose.

Le trading : entre risques

Ne pas maîtriser les risques liés au trading avant de se lancer revient à faire un saut dans l’inconnu. Il est possible de se faire beaucoup d’argent aussi bien que de tout perdre. Pour un début, on peut enregistrer des pertes par faute de mauvais calculs et de mauvaises décisions. Trader c’est mettre son mental et son esprit en jeu. Aussi, quand on y prend goût on devient très vite accro et ceci entraine une addiction. Avis donc à ces jeunes africains qui envisagent se lancer dans ce monde bientôt.